Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Paroles

Je cherche un cœur
Un cœur tout neuf, un cœur tout beau
Un qui commence tout juste à battre.
Je cherche un cœur
Un cœur bien frais, sortant de l'œuf
Pas encore souillé, pas encore sale.

Je cherche un cœur
Un cœur tout vide, où il y a d’la place
Un cœur conçu pour le remplir.
Je cherche un cœur
Pour y placer tous nos secrets
Toutes nos joies et nos disputes.

Un cœur vaillant
Pas fatigué et pas malade
En bonne santé, prêt à tenir
Un cœur solide
Qu’on peut transpercer sans qu’il saigne
Qui continue à battre en rythme

Un cœur pour deux
Pour trois ou quatre, un cœur pour mille
Un cœur énorme mais pas de glace.
Un cœur ouvert
Un sans serrure, sans coffre-fort
Un cœur qui donne plus qu’il ne prend.

J’ai besoin d’un cœur, le mien est malade
Il a battu plus qu’il ne faut,
Faut l’arrêter, faut que je l’rende
Il a trop servi, il n’est plus beau.
Je donne mon cœur, un cœur à prendre
Si quelqu’un en veut, c’est un cadeau
J’vois pas comment je pourrais l’vendre ;
Mais peut-être qu’ailleurs il sera au chaud.

J’ai reçu mon cœur,
Un cœur tout neuf, un cœur tout beau,
Un qui commence tout juste à battre.
Un cœur en or,
Un en laitue, en artichaut
Pas en acier, un cœur bien tendre.

J’vais l’entretenir,
Le cajoler, le faire frémir
Faire qu’il se plaise et faire qu’il chante.
Et puis peut-être,
Peut-être qu’un jour s’il devient grand,
Il donnera de tout son cœur.

J’ai besoin d’un cœur, le mien est malade
Il a battu plus qu’il ne faut,
Faut l’arrêter, faut que je l’rende
Il a trop servi, il n’est plus beau.
Je donne mon cœur, un cœur à prendre
Si quelqu’un en veut, c’est un cadeau
Jvois pas comment je pourrais l’vendre ;
Mais peut-être qu’ailleurs il sera au chaud.

J’ai besoin d’un cœur, le mien est malade
Il a battu plus qu’il ne faut,
Faut l’arrêter, faut que je l’rende
Il a trop servi, il n’est plus beau.
Je donne mon cœur, un cœur à prendre
Si quelqu’un en veut, c’est un cadeau
J’vois pas comment je pourrais l’vendre ;
Mais peut-être qu’ailleurs il sera au chaud.


Auteurs

Musique & arrangements : Stéphane
Chant : Blandine
Paroles : Stéphane
Instruments : Stéphane

Réseaux sociaux

Comments

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Réseaux sociaux

Fil twitter KP

Go to top