Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

Paroles

Nous aurons des lits pleins d’odeurs légères,
Des divans profonds comme des tombeaux,
Et d’étranges fleurs sur des étagères,
Ecloses pour nous sous des cieux plus beaux.

Consumant dans l’extrême nos chaleurs dernières
Nos deux cœurs brilleront comme deux vastes flambeaux,
Qui réfléchiront leurs doubles lumières,
Sans nos deux esprits, ces miroirs jumeaux..

Un soir fait de rose et de bleu mystique,
Nous échangerons un éclair unique
Comme un long sanglot, tout chargé d’adieux ;

Et plus tard un ange, entrouvrant les portes,
Viendra ranimer, fidèle et joyeux,
Les miroirs ternis et les flammes mortes.

(Charles Baudelaire - Les fleurs du mal)


Auteurs

Musique & arrangements : Stéphane
Chant : Blandine
Paroles : Poème de Charles Baudelaire
Instruments : Stéphane

Réseaux sociaux

Comments

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
conditions d'utilisation.
  • Aucun commentaire sur cet article.

Réseaux sociaux

Fil twitter KP

Go to top